• Accueil
  • Blog
  • Pourquoi opter pour un lipofilling mammaire en Tunisie ?

Pourquoi opter pour un lipofilling mammaire en Tunisie ?

Certaines femmes rêvent d’une poitrine opulente mais ont la phobie des implants mammaires. En effet, lors de ces deux dernières décennies, avant l’instauration d’un contrôle rigoureux, régulier et obligatoire de l’état de la prothèse et avant la mise au point et le développement des techniques chirurgicales, on a assisté à diverses complications liées à l’augmentation mammaire par implants. On peut citer l’exemple du risque de la fuite ou de la rupture de l’implant. Ainsi, le lipofilling mammaire en Tunisie se présente comme étant une intervention innovante dans le domaine de la chirurgie esthétique. Cette procédure apporte de nombreux avantages que nous verrons au cours de cet article.

Demandez un Devis gratuit

Pourquoi opter pour un lipofilling mammaire en Tunisie ?Sommaire :

Pourquoi le lipofilling mammaire ?

Le déroulement de la procédure 

Les résultats et les contre-indications ?

Les limites du lipofilling mammaire ?

Les risques et complications possibles ?


1.Pourquoi le lipofilling mammaire ?


 Le lipofilling mammaire présente plusieurs avantages, les voici : 

  • Il peut créer un effet liftant à la poitrine, qui reste très léger mais bien réel. La poitrine qui subi un lipofilling se voit être donc légèrement rehaussée.
  • Vous bénéficiez de votre augmentation mammaire sans avoir à injecter « un corps étranger ». Le lipofilling se base sur le principe de l’autogreffe.
  • Vous rééquilibrez les proportions de votre corps. En effet, si vous avez un excès de gras dans une zone et que vous souhaitez vous en débarrasser, mais vous souhaitez aussi accentuer vos formes à un autre endroit, alors le lipofilling est l’opération qu’il vous faut.
  • Vous n’avez pas à effectuer des examens tous les ans pour vérifier l’état de la prothèse, ni à craindre sa rupture ou sa fuite, ni à la changer toutes les décennies.

 

2.Le déroulement de la procédure 


Lors de la première consultation, avant toute intervention, le chirurgien évaluera votre cas, votre morphologique anatomique, et discutera en détail de vos objectifs esthétiques.
 Les zones d'excès de graisse où on peut réaliser le prélèvement sont généralement : les cuisses, le ventre et la région lombaire. Toutefois, d'autres parties du corps seront prises en considération si celles-ci contribuent mieux au transfert de graisse ainsi qu'à l'amélioration de la silhouette.

L’intervention a généralement lieu en ambulatoire, sous anesthésie générale. Cela signifie que vous n’aurez pas à être hospitalisée à la suite de l’intervention.

Dans un premier temps, le chirurgien réalise de fines incisions au niveau des plis naturels de la peau avant d'insérer de petites canules aux extrémités arrondies et émoussées, directement dans la zone présentant un excès de graisse à réinjecter dans les seins. Cette graisse sera aspirée par un dispositif de liposuccion.

Puis, les cellules graisseuses extraites ne peuvent être directement réinjectées telles quelles. En effet, ces dernières vont être traitées, lavées et centrifugées. Les cellules fibreuses vont être enlevées. Cette sélection des adipocytes augmente considérablement la précision de la réinjection. Par conséquent, cette étape est indispensable afin d’obtenir un résultat esthétique de haute qualité. En effet, le processus de transfert de graisse nécessite de la finesse et une technique délicate pour enfiler soigneusement les cellules dans plusieurs plans du sein afin de favoriser les meilleurs résultats d'augmentation mammaire par lipofilling.

Après le traitement de la graisse, celle-ci est réinjectée dans les zones cibles, c’est-à-dire les deux seins. Pour un aspect optimal, le chirurgien n’injecte pas plus de 250 centimètres cube de gras par sein. Cela veut dire que le lipofilling présente un majeur inconvénient : l’impossibilité de rajouter plus d’une ou deux tailles de bonnets au niveau de la poitrine. Si vous souhaitez obtenir une augmentation beaucoup plus marquée, il sera alors préférable de vous orienter vers la pose d’implants.

Le lipofilling mammaire peut également être combiné à des injections de PRP. Le plasma riche en plaquettes améliore la greffe de graisse. Il y a également un effet naturel de push-up et les seins sont plus ronds et plus fermes.

 

3.Les résultats et les contre-indications ?


Les résultats sont permanents et durent dans le temps. Toutefois, vous devez faire attention à votre hygiène de vie afin de les maintenir sur le long terme. Vous devrez pratiquer une activité physique régulière, manger saignement, limiter la consommation d’alcool, de cigarettes, de drogues et de médicaments achetés en vente libre et non prescrits par votre chirurgien.

Pour pourvoir réaliser l’intervention, il ne faut pas :

  • Souffrir d’obésité ou d’obésité morbide et avoir préférentiellement, un IMC dans la moyenne.
  • Souffrir d’une maladie chronique ou de tout autre maladie capable de vous mettre en danger lors de l’intervention.
  • Prendre et perdre énormément de poids. On tombe dans l’excès du « yo-yo ». Les prises et les pertes de poids importantes et brutales augmentent la flaccidité de la peau, créent des vergetures et sont à l’origine d’une peau pendante et affaissée.

 

4.Les limites du lipofilling mammaire ?


Les limites et les inconvénients de l’augmentation mammaire par transfert de graisse sont :

  • Seules les augmentations mammaires de petits volumes sont possibles. Il s'agit certainement d'un volume inférieur à celui des plus petits implants mammaires. Ainsi, plusieurs procédures peuvent être nécessaires si l'on souhaite une augmentation plus importante de la taille des seins.
  • Chez les patientes ne présentant pas assez de graisse, des irrégularités et des déformations au niveau du site de prélèvement du gras peuvent apparaître.
  • Des bosses et des nodules peuvent se manifester dans les seins, ce qui peut perturber la mammographie et la surveillance de routine du cancer du sein.

 

5.Les risques et complications possibles ?


Les risques et les complications sont rares mais existent comme dans toute intervention chirurgicale :

  • Le risque d’infection : pour l’éviter, le chirurgien opérant vous prescrira des antibiotiques.
  • Le risque d’hémorragie : pour l’éviter, il faut bannir toute substance augmentant les saignements à savoir les anticoagulants de type acide acétylsalicylique ou aspirine, mais aussi le naproxène, les AINS et les traitements à bases de plantes médicinales.
  • Le risque de non cicatrisation : la cigarette et autres types de tabac sont à proscrire. Ils diminuent le flux sanguin vers la cellule, engendrant donc une diminution de l’oxygène apporté aux tissus et entravent donc la cicatrisation des plaies.

Demandez un Devis gratuit

sep123123

Devis en ligne gratuit

idealmed tunisie
Devis esthetique tunisie idealmed